Pharmacie en ligne : ce que le cadre légal a apporté

18, Dec 2013

Depuis juillet dernier, la vente en ligne de méacute;dicaments sans ordonnance est autoriséacute;e et strictement encadréacute;e par la loi. Pour les professionnels souhaitant se lancer dans l’e-commerce, il s’agit-là d’une véacute;ritable avancéacute;e. Quant aux consommateurs, convaincus ou non, ils auront déacute;sormais le choix. Yves Bottin Putnikovic, Fondateur et PDG d’iTek PHARMA, fait le point sur ce que ce déacute;cret a apportéacute; et revient sur les avantages des officines en ligne pour les pharmacies comme pour les consommateurs. 

Le déacute;cret ou le lancement officiel de la pharmacie en ligne 

L’annéacute;e 2013 a marquéacute; un tournant dans la léacute;gislation française qui autorise déacute;sormais la vente en ligne de méacute;dicaments sans ordonnance dans le cadre d’un déacute;cret adoptéacute; depuis le 12 juillet. 
Ce déacute;cret obéacute;it à une réacute;glementation trégrave;s stricte et tout pharmacien déacute;sireux de lancer son activitéacute; sur internet se doit de respecter scrupuleusement certaines régrave;gles. 
Parmi celles-ci, on notera la néacute;cessitéacute; pour chaque pharmacie en ligne d’écirc;tre adosséacute;e à une pharmacie physique, d’écirc;tre agréacute;éacute; par l’ARS (Agence Réacute;gionale de Santéacute;), le Ministégrave;re de la santéacute; et l’Ordre des Pharmaciens, de l’héacute;bergement du site WEB chez un prestataire héacute;bergeur agréacute;éacute; par l’ARS et l’obligation de vendre uniquement des méacute;dicaments non soumis à prescription obligatoire. 
De plus, et dans un souci de transparence, l’Ordre national des pharmaciens a pour obligation de mettre à la disposition du public la liste des sites autoriséacute;s à vendre des méacute;dicaments en ligne. 
 
Aujourd’hui, on déacute;nombre une cinquantaine de pharmacies agréacute;éacute;es et plus d’une centaine de demandes d’agréacute;ment en cours. 
 
Les usages : l’importance du cadre léacute;gal 

Ces derniégrave;res annéacute;es, l’e-commerce a considéacute;rablement changéacute; les méacute;thodes d’achat et de consommation. Cette nouvelle forme d’achat s’est notamment renforcéacute;e gràcirc;ce à l’adhéacute;sion massive des consommateurs séacute;duits par cette pratique simple et séacute;curiséacute;e. Aujourd’hui, le consommateur se sent rassuréacute; dans ses actes d’achats sur internet et cet usage est devenu une véacute;ritable habitude voire un mode de vie pour certains d’entre eux. 
Pourtant, l’achat de méacute;dicaments en ligne reste encore une pratique marginale et en manque de notoriéacute;téacute; en France. En effet, entre le Royaume-Uni, préacute;curseur et libéacute;ral, l’Allemagne et son marchéacute; en croissance de 8% et l’Italie qui a su faire chuter les prix de 25%, la France avait pris un retard considéacute;rable dans ce domaine, notamment en raison de son rapport trégrave;s complexe à la santéacute; mais éacute;galement à cause de l’incertitude liéacute;e à la séacute;curisation des donnéacute;es de santéacute; sur internet. 
Avec l’obligation de l’héacute;bergement des sites en ligne chez un prestataire agréacute;éacute; par l’ARS, les consommateurs/clients/patients reconnaissent ici un gage de séacute;curitéacute;. Il s’agit en effet d’une mesure « cléacute; » destinéacute;e à assurer la confidentialitéacute; des donnéacute;es de santéacute; des patients, éacute;liminant ainsi le risque de toute forme de piratage et « hacking » sur ces bases de donnéacute;es trégrave;s sensibles et trégrave;s convoitéacute;es. 
De plus, ces serveurs séacute;curiséacute;s assurent éacute;galement une traçabilitéacute; des commandes qui peuvent à tout moment écirc;tre analyséacute;es par des méacute;decins conseils et la CNIL. Et pour davantage de séacute;curitéacute;, chaque consommateur/patient doit remplir un questionnaire de santéacute; avant de pouvoir passer sa premiégrave;re commande. 
 
Ces avancéacute;es considéacute;rables marquent le point de déacute;part de la déacute;mocratisation de l’officine en ligne qui ne pouvait se déacute;velopper en France que dans le cadre d’une léacute;gislation stricte. 
 
Un levier éacute;conomique pour les pharmacies et une valeur ajoutéacute;e pour les consommateurs 

Avec un marchéacute; global estiméacute; à 21 milliards d’euros en 2012 et une croissance à deux chiffres, la pharmacie en ligne est déacute;finitivement un levier éacute;conomique pour les pharmaciens souhaitant 
déacute;velopper leur chiffre d’affaires. 
Outre ce volet éacute;conomique, l’officine en ligne permet éacute;galement d’optimiser une audience locale en touchant la patientégrave;le des zones rurales et en leur offrant la possibilitéacute; de commander en ligne et de 
venir chercher les produits au comptoir VIP déacute;diéacute; de la pharmacie. De plus, cette vitrine virtuelle préacute;sente une trégrave;s large gamme de produits, plus qu’une pharmacie physique ne pourrait en contenir. 
Enfin, les pharmaciens voient leur taux de fidéacute;lisation de leur patientégrave;le/clientégrave;le augmenter significativement gràcirc;ce à ce nouveau service. 
Si les consommateurs français n’ont, en majoritéacute;, pas encore intéacute;gréacute; l’achat de méacute;dicaments sur internet, ceux qui déacute;cident de franchir le cap y trouveront des avantages indéacute;niables. 
 
En effet, la pharmacie en ligne réacute;pond aux régrave;gles du e-commerce classique et permet ainsi à la clientégrave;le/patientégrave;le de rester connectéacute;e à sa pharmacie et de béacute;néacute;ficier d’offres intéacute;ressantes et de prix compéacute;titifs. Les aficionados de l’outil internet et de la traque aux bonnes affaires seront donc rapidement sensibles à ce nouveau service. 
Sur un plan plus pratique, elle permet aux citadins d’éacute;viter la queue dans les grandes pharmacies de ville ou, au contraire, offre la possibilitéacute; de commander ses méacute;dicaments en ligne et se les faire livrer à domicile quand l’officine est éacute;loignéacute;e du foyer. Enfin, le renouvellement d’ordonnance en ligne est un gage de discréacute;tion lorsqu’il s’agit de réacute;cupéacute;rer certains méacute;dicaments dits « sensibles » en toute confidentialitéacute;. 

Téacute;léacute;charger le pdf

CONTACT PRESSE

Itek Communication
Immeuble les Lucioles
245 Route des Lucioles
06560 Valbonne
Envoyer un message